Histoire de l'académie - Membres célèbres

L'Académie Vétérinaire de France a compté parmi ses membres, de nombreux savants, vétérinaires ou non.

Il convient de rappeler l’élection de Louis PASTEUR à l’unanimité le 11 décembre 1879. D’autres membres de l’Académie font l’objet également d’une reconnaissance internationale comme notamment Henri BOULEY, Edmond NOCARD, Emile ROUX, Emmanuel LECLAINCHE, Camille GUERIN et Gaston RAMON. Depuis les champs disciplinaires vétérinaires se sont élargis et l’Académie s’efforce de les couvrir dans les principaux domaines de la recherche, de la clinique et de la santé publique vétérinaire pour répondre à ses missions.

Louis Pasteur

  • Le plus célèbre d'entre eux fut, sans conteste, Louis Pasteur, le fondateur de la microbiologie (1822-1895), élu en 1880, qui fut rapidement bien perçu par une majorité de vétérinaires et s'en est toujours souvenu.
  • Mis au défi par un vétérinaire praticien éminent de Pouilly-le-Fort, H. Rossignol (également membre de notre Société), il réalisa avec succès la première vaccination contre le charbon chez le mouton et les bovins en mai 1881 (Ac. Sciences 1862). 

Pouilly-le-Fort les 5 et 17 mai 1881

Représentation populaire dans la presse de l'époque qui illustre l'impact d'une expérience sans précédent médiatique

Henri Bouley

(1814-1885)

  • d'abord très critique vis à vis de la thèse de l'origine microbienne des maladies contagieuses, devint rapidement un vigoureux défenseur de Pasteur avant même l'expérience de Pouilly-le-Fort (membre fondateur en 1844, Ac. Sciences en 1868).

Auguste Chauveau

(1827-1917)

  • réalisa la première sonde cardiographique intra cardiaque, jetant ainsi les bases de la cardiologie moderne.

Il put, par exemple, mesurer le débit coronarien chez le cheval (élu en 1887, Acad. Sciences en 1886)

Alexandre François Augustin Liautard

(1835-1918)

  • diplômé de Toulouse en 1856, arriva à New York en 1859.

Il prit en main le tout nouveau New York City Veterinary College dont il devint officiellement directeur en 1864.

Il fut en 1863 le père fondateur de l'US Veterinary Medicine Association (devenue AVMA en 1898) et créa en 1877 l'American Veterinary Review (devenu JAVMA en 1898).

Saturnin Arloing

(1846-1911)

  • obtint la culture et l'atténuation du bacille tuberculeux en milieu homogène et observa le premier la réaction allergique à un extrait de culture des animaux frappés par cette affection ce qui préfigurait la tuberculination (élu en 1903)

Pierre-Victor Galtier

(1846-1908)

  •  mit en évidence dans les années 1880 le virus rabique dans la salive du chien enragé et réussit le premier à l'atténuer (élu en 1903).

Edmond Nocard

(1850-1903)

  • Découvrit en 1898 avec l'agent de la péripneumonie des bovidés, une nouvelle catégorie de microbes d'un grand avenir en pathologie, les mycoplasmes.

Il réalisa aussi l'isolement de plusieurs autres germes importants, dont Corynebacterium Preisz-Nocardi (élu en 1876).

Louis Joseph Alcide Railliet

  • Louis Joseph Alcide Railliet (1852-1930) observa, décrivit et classa un nombre considérable de parasites des animaux (et aussi de l'homme) inconnus avant ses travaux, il fut l'un des fondateurs de la parasitologie

Émile Roux

(1853-1933)

  • médecin disciple de Pasteur dont les recherches fondamentales sur la diphtérie sont bien connues, et en particulier la sérothérapie antidiphtérique (élu en 1920, Ac. Sciences 1899, Acad. Médecine 1895).

Emmanuel Leclainche

(1861-1953)

  • microbiologiste éminent qui joua un rôle déterminant dans la création de l'Office International des Epizooties dont il fut le premier directeur en 1927 (élu en 1912, Acad. Sciences 1917).

Henri Carré

(1868-1938)

  • découvrit le virus de la maladie des jeunes chiens, maladie qui porte son nom (élu en 1908).

Camille Guérin

(1872-1961)

  • inventa le BCG, avec le médecin Albert Calmette, vaccin contre la tuberculose, mais aussi puissant immuno-stimulant (élu en 1946).

Émile Brumpt

(1877-1951)

  • médecin spécialiste des maladies parasitaires tropicales dont il éclaircit considérablement l'étiologie et la pathogénie (et notamment pour la leishmaniose, le paludisme, la maladie du sommeil, la maladie de Chagas, la bilharziose)(Acad. Médecine 1919).

Gaston Ramon

(1886-1963)

  • découvrit que la précipitation antigène-anticorps nécessite des proportions précises des deux éléments, il inventa, avec les anatoxines, une nouvelle génération de vaccins (1922) et démontra l'effet de certaines substances comme adjuvants de l'immunité (1925) (élu en 1935, Acad. Sciences 1943).

Secrétariat :
34, rue Bréguet
75011 Paris
Tél. : 01 53 36 16 19
Mél : academie(at)veterinaire.fr